jeudi 26 février 2015

L'absentéisme au travail : version 2015 !

J'ai la joie de vous avertir que la deuxième édition de mon livre "L'absentéisme au travail" vient de sortir.

Par rapport à la première édition (2009) :
- les chiffres ont été mis à jour
- les résultats des derniers travaux de recherche ont été ajouté
- j'ai modifié certains passages à partir de 5 ans d'expérience supplémentaire sur le sujet
- j'ai ajouté un passage sur le passage de la lutte contre l'absentéisme à la promotion de la qualité de vie au travail
- etc.

Bonne lecture ! ;-)

mercredi 19 novembre 2014

Du neuf à venir !

Bonjour à tous,

Suite au succès de "L'absentéisme au travail" (Afnor, 2009), l'éditeur m'a demandé de rédiger une seconde édition de mon livre.

Cette nouvelle édition permettra notamment de mettre à jour les chiffres de l'absentéisme, de citer les derniers travaux scientifiques sur les causes de l'absentéisme et les populations les plus touchées, ainsi que de faire le lien entre absentéisme, risques psychosociaux et qualité de vie au travail.

Rendez-vous le 6 février 2015 pour la parution de l'ouvrage !




mercredi 1 octobre 2014

Calme plat

D'habitude, la rentrée de septembre est marquée par la diffusion du baromètre de l'absentéisme du cabinet Alma consulting. Ces chiffres sont alors repris par les médias avec, malheureusement, très peu d'interrogations sur leurs valeurs, la pertinence de la méthodologie, le croisement avec d'autres sources, etc.

Cette année, sans doute parce que le baromètre pointait une baisse du nombre de jours d'absence, nous n'avons eu droit qu'à quelques brefs articles dans les médias sur ce baromètre. Qui s'en plaindra ?

La Rochefoucauld disait dans ses maximes que la plupart des hommes préférent qu'on parle d'eux en mal plutôt qu'on les ignore. Pour ma part, j'ai tendance à penser qu'il vaut mieux oublier un phénomène plutôt qu'en parler mal ! 

vendredi 11 avril 2014

Arrêt de travail et abandon de poste : quelle différence ?


Absentéisme et abandon de poste sont deux notions à ne pas confondre.

La justification de l’absence

L’abandon de poste est caractérisé lorsque vous décidez de ne pas vous présenter à votre poste sans la moindre justification auprès de votre employeur.

En revanche, dès lors que vous justifiez votre absence, même si la justification est un peu tardive, votre employeur ne peut considérer que vous avez abandonné votre poste.

Les sanctions encourues

Après 2 jours d’absence sans nouvelle de votre part peut s’inquiéter. Sans réponse de votre part, et une absence qui se prolonge à une dizaine de jours, celui-ci peut vous enjoindre de vous présenter à votre poste. Si ce n’est pas le cas, il pourra cesser de verser votre salaire et enclencher une procédure de licenciement pour faute.

Dans le cas de l’arrêt maladie, un licenciement n’est possible que si les absences entrainent une désorganisation de l’activité dans l’entreprise dans l’hypothèse où vous avez un poste central.


D’après Annabelle Allouche, de Legal’easy

lundi 27 janvier 2014

L'absentéisme des cadres : les causes

Comment expliquer la tendance à la hausse de l’absentéisme des cadres ? Par une plus grande attention à leur santé tout d’abord. On le voit notamment à travers l’augmentation des arrêts pathologiques en amont de congés maternité. Ils ont par exemple pu être échaudés par des connaissances qui ont délaissé leur santé au profit de leur ambition professionnelle. Ces cadres se rendent compte de la nécessité d’un arrêt de travail de temps en temps pour souffler par rapport à un rythme trop élevé, d’autant qu’ils devront tenir encore pendant des années avant de partir à un âge sans cesse reculé à la retraite.

 « Si je reçois peu de reconnaissance, je ne vais pas me défoncer, au risque de sacrifier ma santé » indique quant à lui un jeune diplômé faisant référence inconsciemment au ratio de l’équité entre contribution et rétribution. On peut y voir une manifestation du malaise des cadres intermédiaires. Se sentant désormais plus proches de leurs collaborateurs que des hautes sphères du pouvoir, ils sont tentés d’imiter leur équipe en s’autorisant à s’arrêter en cas de maladie.


Le thème du « malaise des cadres » est justement l’objet de mon prochain livre : Le silence des cadres, Enquête sur un malaise (Vuibert, 2014). On en reparle à sa sortie !